En décembre et en janvier, les violentes tempêtes ont fortement érodé le littoral sableux de la façade atlantique entre la Bretagne et les Pyrénées. Le recul atteindrait dix mètres en de nombreux endroits, selon un rapport publié par l’Observatoire de la côte aquitaine.

siteon0

 Rapport BRGM/RP-63182-FR

 Observatoire côte Aquitaine