Au cours de la deuxième guerre mondiale, les gouvernements américain et canadien ont vite compris qu’il est difficile de mobiliser la population en vue de produire un gigantesque effort de guerre quand le territoire national n’est pas directement menacé. Ayant recours à des campagnes d’affichage, ils valorisent le travail des ouvriers et expliquent que, pour qu’un soldat soit victorieux sur le front, il faut que la production militaire soit suffisante et de bonne qualité. Le travail à l’usine est désormais considéré comme un acte patriotique ; les femmes, particulièrement concernées par cette propagande, sont fortement incitées à rejoindre les usines d’armement. Les Etats encouragent la population à acheter des « war bonds », bons de guerre destinés à financer les programmes de construction navale et d’armement.

Mais ça c’était avant !

Maintenant, il suffit de regarder la télé et de faire une mise à jour Windows 10 gratuite et bien sur de jouer à Candy Crush Saga.

Je m’indigne toutefois de la suffisance de Hollande en s’exclamant qu’il est au service des français et des françaises.

La France et sa politique clientéliste ne donne vraiment pas un signal encourageant à ses citoyens et la composante européenne vient écraser tout dialogue constructif.

Quelques liens intéressants :

  http://actu.orange.fr/monde/conference-de-presse-de-francois-hollande-principales-declarations-afp_CNT000000dK617.html

  http://www.amazon.fr/Comment-moins-d%C3%A9pendre-syst%C3%A8me-autosuffisance/dp/2815302187